« Vis ma vie » d’arbitre semi-pro, l’expérience de Laurent Cardona

Laurent Cardona bénéficie du statut d’arbitre semi-professionnel depuis la saison 2015/2016. Une formule qui lui a permis de trouver un équilibre entre son milieu familial, son premier métier et sa passion de l’arbitrage.

Passion qui le conduit sur les terrains du TOP14, mais aussi au CNR de Marcoussis ou dans les clubs amateurs pour faire la promotion du rugby et de l’arbitrage. Explications !

Les 7 et 8 février je faisais partie de l’équipe des Ambassadeurs qui s’est rendue à Saint Lô lors de cette 14ème édition. Cette initiative de la LNR et de la Société Générale qui a pour vocation d’aller à la rencontre de la population dans des endroits le rugby pro n’existe pas nécessite un vrai engagement de la part des Ambassadeurs. J’ai encore en mémoire le regard émerveillé des 250 gamins des écoles de rugby, regroupés pour l’occasion, quand nous avons animé, avec Yannick Jauzion, les ateliers techniques aux côtés des éducateurs des clubs représentés.

Retour sur Angoulême pour 2 jours en famille avant de repartir sur le Centre National de Rugby pour une intervention auprès des arbitres assistants du secteur professionnel (Top 14 et Pro D2). Tests physiques le matin puis réunions technique aux côtés de Daniel Dartigeas (DNA) et du Directeur Technique National de la FFR, Didier Retière. La semaine s’est poursuivie avec une bonne dose de préparation physique personnelle et du travail vidéo sur mon prochain match que j’arbitrerai à Lyon entre le LOU et l’ASM Clermont Auvergne.

Le rythme de mes semaines est soutenu certes, mais cohérent en termes de récupération et d’équilibre. C’est pour moi le meilleur compromis dès lors que …

 

> Lire la suite sur le site de la FFR

 

© Source FFR