Le petit nouveau, le carton bleu…

bandeauCartonBleu

Dans le cadre de la prévention des risques pour la santé des joueurs, liés aux commotions cérébrales, la FFR lance une procédure innovante avec l’expérimentation du carton bleu, dès la saison 2017-18, sur les divisions de fédérale 1 et de Top 8 (féminine).

Sur ces rencontres, l’arbitre peut sortir définitivement un joueur en cas de suspicion de commotion cérébrale, avec un repos obligatoire avant de pouvoir jouer de nouveau, allant de 10 jours à plusieurs mois, en fonction des antécédents du joueur et après autorisation médicale.

Un nouveau carton qui permettra de conforter la sécurité des joueurs et des joueuses comme le précise Thierry Hermerel, Président du Comité Médical,

« avec le carton bleu, l’arbitre aura un pouvoir renforcé et il aura toute priorité, dès qu’il y a suspicion de commotion cérébrale, pour sortir le joueur ou la joueuse. Le pratiquant verra sa licence bloquée pendant 10 jours. Pour qu’elle soit débloquée, il faudra que le joueur ou la joueuse passe chez son médecin traitant et qu’il remplisse sa déclaration de non contre-indication à la reprise du jeu avant que ce document soit envoyé à la fédération et que l’on puisse activer le déblocage de sa licence. Les délais sont calqués sur ceux de World Rugby. »

Lire la suite sur le site de la FFR

©FFR.fr