Il a testé l’application Smartphone Tous arbitres !

Il a testé l’application Smartphone Tous arbitres !

Arbitre de foot depuis 3 ans, Maxime a testé l’application « Tous Arbitres » pour Smartphone.

Maxime est étudiant en première année Réseaux & Télécoms à l’IUT de St. Malo. Depuis 3 ans il est arbitre de foot. Ce jeune passionné de musique (il fait de la batterie depuis 9 ans), a découvert l’application gratuite Arbitrage, pour Smartphone, et nous dit ce qu’il en pense.

« C’est ma tante qui travaille à La Poste qui m’a parlé de cette application au moment de son lancement dans le cadre des Journées Nationales de l’Arbitrage. Elle connaît ma passion pour l’arbitrage et les nouvelles technologies. Je l’ai donc téléchargée pour la tester. J’ai particulièrement apprécié le fait d’arbitrer pendant des vidéos de matchs professionnels.
Cette appli, très simple d’utilisation et vraiment à la portée de tous, permet à tous de comprendre certains choix de l’arbitre pendant un match et d’appréhender surtout la pression que nous nous mettons nous-mêmes ? « Est-ce que j’arrête le jeu ? Est-ce que je le sanctionne ? Comment vais-je gérer ça ? Est-ce qu’il y avait vraiment faute ? » Beaucoup de questions pour essayer de gérer la rencontre au maximum de nos possibilités. De plus, les questions sur les règles du jeu qui sont posées dans l’application sont assez proches de certaines questions que nous avons à traiter en formation. Par exemple : quelle est ma décision ? Quelle sanction donner ? A qui ? Pour quel motif ?

Toutes ces questions que nous devons constamment nous poser au cours d’un match : « Est-ce que je laisse jouer ? Qu’est-ce-que je fais ? Nous sommes constamment à nous remettre en question pour nous mettre au maximum au service du jeu et ne pas gêner le match des joueurs.
L’arbitrage, c’est devenu pour moi une véritable passion, c’est avant tout humain. Le plaisir d’être au cœur d’une rencontre, de faire en sorte que tout se passe bien. J’ai commencé l’arbitrage il y a 3 ans et demi après avoir été joueur pendant 8 ans. Je n’étais pas spécialement un bon joueur. J’ai voulu tenter l’arbitrage et j’ai finalement trouvé une passion. Cela me permet d’être beaucoup plus mature, de me confronter à des personnes qui n’ont pas la même opinion que moi et cela m’a imposé une remise en question sur moi-même. Est-ce que ce que je fais est bien ? Je continue d’ailleurs à me remettre en question après chaque match. Quand on arbitre, on rencontre des joueurs aux personnalités différentes à chaque rencontre et rien ne se passe comme au match précédent. »