TOUS ARBITRES DE LA PARITÉ

A l’occasion de la Journée Internationales des Droits des Femmes, La Poste et son programme Tous Arbitres souhaitent mettre un coup de projecteur sur celles qui incarnent l’arbitrage sur les terrains de football, rugby, handball et basketball, à travers une campagne digitale, la mise en valeur de duos mixtes phares d’arbitres internationaux, ainsi que de témoignages d’arbitres féminines.

La parité dans le sport, et plus précisément dans l’arbitrage, est un axe de progrès constant. Aujourd’hui, notre territoire recense 68 410 arbitres, dont 12 725 sont des femmes qui véhiculent avec fierté les valeurs de confiance, proximité et fairplay sur le terrain. Durant ces 10 dernières années, la proportion d’arbitres féminines a doublé dans nos quatre sports partenaires, passant d’environ 5 000 arbitres en 2011 (10% du total), à 9 242 arbitres pour la saison 2020/2021 (18,6%).

Bien qu’il y ait encore du chemin avant d’atteindre la parité, ce chiffre est d’autant plus encourageant que 94% des Français sont favorables à la féminisation du corps arbitral*, selon une étude d’opinion présentée lors des Journées Nationales de l’Arbitrage 2020. Souvenez-vous que, durant ces Journées, La Poste / Tous Arbitres, ainsi que les Fédérations Françaises avaient déjà montré leur soutien envers la féminisation du métier.

Dans le cadre de cette journée du 8 mars, ces collaborations sont plus que jamais engagées ensemble pour soutenir cette cause qui nous concerne tous. La Poste et Tous Arbitres ont souhaité mettre en avant des duos symboliques de l’arbitrage français tel que le duo Stéphanie Frappart – Clément Turpin. Rappelons que cette dernière est devenue le symbole de l’arbitrage féminin de Football, suscitant des vocations auprès des jeunes générations d’arbitres féminines : en tant que première femme à avoir arbitré un match de Ligues des Champions (Juventus FC-Dynamo Kiev), elle a été classée, par le magazine L’Equipe, à la première place des 30 qui font le foot français en 2020.

Finalement, ce souhait de mettre en lumière ces femmes de terrain suit la volonté du Groupe La Poste de mettre en avant l’égalité au sein même de son effectif total, où 52,4% sont des femmes, tout comme 50,1% du personnel encadrant ainsi que 30% des membres du comité exécutif du Groupe (contre 13,5% de moyenne nationale – selon une étude Skema en 2018).

* Etude Kantar / La Poste – Baromètre de l’arbitre – octobre 2020

 

LES CHIFFRES CLÉS DE L’ARBITRAGE FÉMININ

9 Français sur 10 considèrent que le développement de l’arbitrage à l’avenir passe par la féminisation* (baromètre Kantar/La Poste)

FOOTBALL : 1 200 arbitres féminines – +49% d’arbitres féminines dans le foot ces 5 dernières années. 40 arbitres féminines élites nationales, dont 4 internationales.

RUGBY : 130 arbitres féminines

HANDBALL : 7 445 arbitres féminines (28,5%) – + 5 697 arbitres féminins en 5 ans

BASKETBALL : 3 950 arbitres féminines (25%) – 30% d’arbitres féminines dans les clubs.

TOTAL : Sur les 68 410 arbitres recensés au total en France pour la saison 2020/21 dans les 4 sports,  12 725 sont des arbitres féminins, soit 18,6 % de l’effectif total.

Celles qui en parlent le mieux sont bien sur les arbitres elles-mêmes ! Ainsi, nous sommes d’abord partis à la rencontre de Mathilde Duée et Clémentine Leclerc, duo complice et reconnu d’arbitres de Handball, à l’occasion d’un match de la Ligue Butagaz Energie opposant Plan de Cuques à Brest. Nous avons retrouvés également Laure Coanus et Anel Dahra, arbitres internationnales de Basketball lors d’un de leur match à Montpellier, ainsi que Aurélie Groizeleau, arbitre internationale du ballon ovale, à l’occasion d’un match à Dax.