Philippe Wahl, le PDG du groupe La Poste s’exprime sur la mission de service public des arbitres

A l’occasion des Journées de l’arbitrage 2020, la Fédération Française de Handball a interviewé Philippe Wahl, le président directeur général du groupe La Poste, pour qu’il évoque la mission de service public des arbitres qui sont soutenus par La Poste.

Monsieur le président, vous avez choisi de placer cette année les journées de l’arbitrage sous le thème de « l’engagement au service de tous ». Pourriez-vous nous éclairer sur ce choix ?

Je souhaite tout d’abord dire à nos amis handballeurs, mais plus largement à toutes les fédérations et les ligues sportives, que nous sommes résolument à leurs côtés. En cette période de crise, ils peuvent compter sur le soutien indéfectible des postiers. À l’occasion de cette nouvelle édition, j’ai une pensée particulière et amicale pour les arbitres auxquels sont dédiées ces Journées.

Pour en revenir à votre question, il nous est apparu intéressant de rappeler l’importance du service public et son rôle dans la vie collective. La crise sanitaire, vous l’aurez observé, a permis de mettre en lumière des métiers du secteur privé et publics dont on a pu concrètement mesurer l’importance au quotidien ; c’est bien sûr le cas des soignants, également celui des postiers. Tous ces acteurs ont un rôle déterminant et sont engagés sans réserve pour apporter à l’ensemble de nos concitoyens les services dont ils ont eu besoin en cette période si difficile.

Dans le sport, on l’oublie trop souvent mais les arbitres ont également une mission de service public. Leur engagement est le garant d’un sport égalitaire et juste. L’arbitre est un créateur de lien au service du jeu et de ses acteurs. Il est un facilitateur dont l’engagement, souvent bénévole, est indispensable à la vie sportive. Il sert la collectivité sportive avec efficacité, conviction et courage. À défaut d’arbitres, il n’y a pas de compétitions sportives valides.

Les Journées nationales de l’arbitrage seront en partie organisées sur supports digitaux. N’est-ce pas l’occasion de toucher de nouvelles cibles ou de mieux les approcher ?
Les conditions imposées par la Covid ont nécessité de s’adapter… et d’adapter cette 19ème édition des Journées de l’arbitrage. L’opération de lancement, construite sous forme d’émission, a pour ambition d’apporter des contenus riches, illustrés et pédagogiques, appuyés sur un format dynamique, court et accessible à tous.  Notre objectif sur le temps long est en effet d’élargir la cible à laquelle nous nous adressons et de sensibiliser plus encore les publics jeunes. Cette nouveauté numérique, dans un programme d’actions déjà bien installé, constitue un nouveau souffle car les outils digitaux sont essentiels aujourd’hui. Ils permettent de renforcer les messages éducatifs délivrés.

« Être présents sur tous les terrains », « Évoluer sur le terrain de la confiance »… Quels sont les valeurs et les liens qui unissent les collaborateurs de la Poste avec les arbitres ?

Ils s’engagent au service de tous : arbitres et postiers sont investis d’une même mission de service public. Ce sont des acteurs de confiance, des traits d’union entre des équipes. Ils ont le souci de la performance et ils agissent pour tous, tous les jours partout en France. Je le répète, parce qu’il faut le souligner, les postiers et les arbitres conduisent des actions essentielles à la vie de la communauté nationale et sportive.

Après 18 éditions, quels sont les bénéfices d’image et de notoriété pour La Poste ?

Les Français savent que La Poste est partenaire des arbitres ; nous sommes dans l’univers du sport l’un des acteurs les plus mémorisés. Des études nous le montrent et les chiffres progressent. Quant à l’image, notre association légitime aux valeurs de l’arbitrage (confiance, respect, écoute, proximité…) est une source de valorisation. Le grand public comprend pourquoi nous soutenons les arbitres ; il fait le lien entre nos valeurs. Cette année, la thématique choisie, en résonance avec l’actualité, réaffirme ce lien et valorise les missions de service public communes aux Postiers et aux arbitres. Notre baromètre Kantar La Poste indique que pour 80% des personnes interrogées, cet engagement est cohérent et correspond bien aux missions de service public de La Poste. Nous avons renouvelé en 2020 notre partenariat et nous en sommes très fiers.

 

© Propos recueillis par HGu pour la FFHB