L’excellence de l’arbitrage français

Depuis 2007, La Poste s’est engagée dans un programme original d’accompagnement et de valorisation des 58 000 arbitres élites et amateurs de football, rugby, handball et basket-ball. Elle est très fière des arbitres français qui ont brillé cette année sur la scène internationale.

Stéphanie Frappart, les jumelles Charlotte et Julie Bonnaventura, Yohan Rosso et Jérôme Garcès ont été sélectionnés en 2019 pour arbitrer des finales de grandes compétitions mondiales.

Stéphanie, une pionnière dans le football professionnel mondial

Stéphanie Frappart, est la première Française à avoir arbitré un match professionnel masculin, en Ligue 2 et un match en Ligue 1 masculine. Le Comité exécutif de la Fédération française de football promeut Stéphanie Frappart en tant qu’arbitre de Ligue 1 pour la saison 2019-2020 ; elle devient ainsi la première arbitre Fédéral 1 de l’histoire du football français.

Le 5 juillet 2019, la FIFA choisit Stéphanie pour arbitrer la finale de la Coupe du monde féminine 2019 ayant lieu le 7 juillet 2019 à Lyon. Les États-Unis ont remporté leur quatrième Coupe du monde féminine, victoire acquise en seconde période sur un penalty de Rapinoe, face aux Pays-Bas.

L’année 2019 de Stéphanie fut également marquée d’un troisième événement symbolique puisqu’elle fut désignée par l’UEFA pour officier lors de la finale de la Supercoupe d’Europe le 14 août dernier. Une finale, dirigée avec autorité et sang froid selon les commentateurs, qui fut remportée aux tirs au but par les Reds de Liverpool (vainqueur de la Ligue des Champions) face aux Blues de Chelsea.

 

Yohan, le jeune passionné de basket a vu le sommet en Chine

Le 15 septembre, c’est Yohan Rosso, professeur des écoles et arbitre, passionné de basket, qui a arbitré la finale de la Coupe du monde de basket masculin Argentine –Espagne, qui s’est déroulée en Chine. L’Espagne l’a emporté 95 à 75.

Avec un père déjà arbitre en départemental, Yohan est tombé dans le basket très tôt et a débuté sa formation à l’arbitrage à l’âge de 13-14 ans. Aujourd’hui à 37 ans, il se rapproche des plus beaux palmarès de l’arbitrage français au niveau international !

 

Jérôme, un coup de sifflet multicorde pour une finale au Japon

Le 2 novembre au Japon, ce fût la finale de la Coupe du monde de rugby masculin Afrique du Sud – Angleterre, arbitré parJérôme Garcès (et Romain Poite à la touche). L’Afrique du Sud a écrasé l’Angleterre avec un score de 32 – 12 et s’est adjugé son troisième titre mondial !

Jérôme fait ses débuts au rugby en tant que joueur en junior en Nouvelle-Aquitaine et encouragé par son père, lui-même ancien arbitre, il se met à l’arbitrage assez rapidement. Il a été élu meilleur arbitre français du Top 14 durant 3 saisons : 2014-2015, 2017-2018 et 2018-2019. Un beau palmarès ! Jérôme Garcès est connu dans le milieu arbitral pour son coup de sifflet multicorde.

 

Les jumelles à nouveau sur le toit du monde du handball au Japon

Le dernier match à avoir été arbitré par des français, ou plutôt des françaises, fût la finale de la Coupe du monde de handball féminin, Pays Bas – Espagne, dirigée par Charlotte et Julie Bonnaventura, le 15 décembre 2019 au Japon. Première historique pour le handball néerlandais : l’équipe féminine des Pays-Bas s’est imposée en finale du championnat du monde, face à l’Espagne, 30-29 !

Toutes les deux tombées amoureuses du handball lors d’un stage d’été, Charlotte et Julie officient en tant qu’arbitre aussi bien chez les femmes que chez les hommes, notamment en France en Ligue Butagaz Energie (la D1 féminine de la LFH) et en Lidl Starligue (la D1 de la LNH), mais également dans des compétitions internationales, comme la finale du tournoi féminin des Jeux Olympiques de 2012 à Londres ou plusieurs matchs du Championnat du monde masculin 2017 organisé en France. Les deux sœurs deviennent ainsi les premières femmes à officier lors d’un Championnat du monde masculin.

 

—–

La Poste peut se féliciter de son partenariat avec les fédérations de football, rugby, handball et basket-ball et de son programme « Tous arbitres », citoyen, sportif et efficace, qu’elle déploie dans toutes les régions et dont le point d’orgue est constitué des Journées nationales de l’arbitrage.

La Poste adresse ses sincères et chaleureuses félicitations à l’ensemble des arbitres au service du sport et plus particulièrement à Julie, Charlotte, Stéphanie, Jérôme et Yohan et à tous ceux qui ont brillé à travers le monde en 2019.

La Poste félicite également ses partenaires, les fédérations, pour les inter-actions et les multiples collaborations fructueuses menées ensemble depuis 12 ans en faveur du développement et de l’excellence de l’arbitrage français. Celles-ci positionnent la France en leader et expert de l’arbitrage dans les sports collectifs majeurs.