Un très beau départ pour la campagne de recrutement de la FFR

Nous avons interrogé Éric Briquet-Campin, en charge de l’opération « Je Veux Arbitrer » au sein de la FFR, pour le recrutement de nouveaux arbitres.

Comment se passe la campagne de recrutement d’arbitre lancée par la FFR ?

Après 2 mois, nous avons eu plus de 200 personnes qui nous ont contacté pour devenir arbitre, avec des profils très divers, de l’ensemble du territoire, et tout âge.

Est-ce que les femmes ont également répondu ?

Oui il y a une belle représentativité des femmes alors que nous n’avons pas encore fait un éclairage particulier sur ce type de profil.

Quel est l’objectif de recrutement ?

L’objectif affiché au départ est de 400 nouveaux arbitres, ce qui correspond à ce qui est demandé dans la charte de l’arbitrage aux clubs, qui doivent fournir des arbitres chaque année.

Nous avions quand même dans l’idée de toucher un public qui n’était pas ou plus forcément licencié, donc en dehors des circuits habituels de recrutement. Jusqu’à présent on amenait à l’arbitrage des personnes qui était déjà licencié donc qui menaient en parallèle une carrière de joueur et d’arbitre ou qui arrêtait simplement de jouer pour devenir arbitre. 

Avec ce nouveau canal de recrutement on devrait atteindre largement les 400 nouveaux arbitres la saison prochaine.

Concrètement comment ça se passe ?

On a créé une adresse mail générique jeveuxarbitrer@ffr.fr qui est une adresse nationale. On a des bénévoles qui gère la prise de contact par mail et/ou par téléphone avec la personne qui a écrit. Il la dirige alors vers le responsable de sa région qui gère les nouveaux arbitres. On s’assure ensuite que le contact a bien été établi. On part du principe que les gens qui nous ont contacté à cette adresse sont vraiment des personnes intéressées et on se doit d’être là pour elles.

Même si cette fin de saison est particulière on veut surtout pouvoir garder un lien avec eux, pour cela, nous leur envoyons pas mal d’informations, des vidéos, des questionnaires afin de leur donner un avant-goût de la formation d’arbitre qu’ils vont suivre.

Va-t-on retrouver justement ces personnes sur les terrains dès la saison prochaine ?

Habituellement en septembre il y a tout un parcours obligatoire de formation sur 3 week-ends avant de pouvoir attaquer ses premiers matchs. Ces stages se composent de tests physiques et théoriques, ainsi que des formations administrative et sécurité qui sont obligatoires. Une fois que les stagiaires auront passé ce premier cursus de formation qui est au final très rapide, ils attaqueront leur premier match avec un formateur.

Les directeurs de l’arbitrage de Ligue les contacteront dès que possible pour organiser les formations pour la saison prochaine.

 

> Pour vous lancer : jeveuxarbitrer@ffr.fr

> Plus d’infos sur : https://www.ffr.fr/actualites/etre-acteur/arbitrage-une-campagne-florissante