Nouvelle architecture pour l’arbitrage au sein de la FFHB

Aujourd’hui, l’arbitrage français est dirigé en toute autonomie par 3 entités bien distinctes :

  • la Commission Centrale d’Arbitrage (CCA)
  • la Direction Nationale de l’Arbitrage (DNA)
  • et la Commission Nationale des Jeunes Arbitres (CNJA).

Malheureusement, cette organisation n’est plus adaptée aux attentes et aux évolutions de l’arbitrage français. L’objectif de cette réforme est donc de fluidifier et de faciliter la gouvernance de l’arbitrage français afin de permettre à l’arbitrage français de se développer dans les meilleures conditions possibles.

Plus concrètement, l’arbitrage va se structurer autour de 3 grands pôles d’activité :

  • Pôle Compétences avec la mise en place de nombreuses formations pour les arbitres, les formateurs ou encore les superviseurs
  • Pôle Développement qui comprend le développement des règles du jeu, de la féminisation ou encore des nouvelles technologies liées à l’arbitrage
  • Pôle Territoires qui permettra un suivi plus efficace de la réforme de l’arbitra ge dans les régions et des différents projets mis en place

 

 

A l’occasion des finales de Coupe de France le 25 mai dernier, nous avons rencontré Sylvie Borotti, Présidente de la CCA et François Garcia, Directeur National de l’Arbitrage, afin qu’ils nous présentent les objectifs à venir pour l’arbitrage français. Reportage dans quelques jours.