Les arbitres Territoriaux ont repris du service !

Depuis début septembre, les arbitres territoriaux ont repris du service dans leurs ligues respectives, avec cette année quelques contraintes liés aux mesures sanitaires, qui ont impliqué de multiplier les points de rassemblement pour éviter de trop grosses concentrations.

De l’ouvrage en plus pour les formateurs, qui eux-mêmes ont souvent dû démultiplier leurs équipes pour dispenser les contenus de formation sur tous les sites. Ainsi en Ligue Sud, 4 sites ont été mobilisés par Maurice Duny, le formateur de Ligue « Cette année, au lieu du traditionnel stage à la Maison du Rugby au Pradet, nous avons investis aussi Graveson, Fos sur Mer et Saint Raphael pour placer tous nos stagiaires dans des conditions conformes aux mesures sanitaires »

Une démultiplication qui n’a cependant pas perturbé les contenus des stages, qui sont travaillés par la Direction Technique Nationale de l’Arbitrage, pour une harmonisation sur tout le territoire national en s’appuyant sur les formateurs de Ligue et les stages fédéraux. Des arbitres territoriaux qui se sont donc préparés à aborder cette nouvelle saison, à commencer par les habituels tests physiques, souvent redoutés, mais nécessaires pour valider la préparation de chacun.

Peu de nouvelles règles cette année, pour rappel, la seule modification concerne le fait qu’il ne sera plus possible désormais de marquer un essai en aplatissant le ballon à la base d’un des poteaux, mais beaucoup de rappels, tels la règle du plaquage en catégorie C, C’ et D. « il est essentiel pour nos jeunes arbitres, par l’âge ou l’ancienneté, d’appréhender parfaitement cette règle, essentielle pour la sécurité du joueur. Un important travail pédagogique a été mené l’an passé auprès des clubs et va se poursuivre encore cette année avec les CTC, pour que le plaquage ne constitue pas un risque, que ce soit pour le plaqueur ou le plaqué. Nous constatons d’ailleurs depuis l’an passé que le message semble passer et que ces catégories se sont adaptées à cette nouvelle donne ».

> Lire la suite sur le site de la FFR

 

© Source FFR