La FFR organise des tables rondes sur la sécurité du joueur

Juste avant la reprise de la saison, une réunion se tiendra par bassin sur le thème de la sécurité sur un terrain de rugby. Les échanges entre les techniciens du jeu et le corps arbitral permettront d’aborder tous les sujets avec une vision globale et commune.

Le patron des arbitres mondiaux, Alain Rolland, opère depuis quelques semaines un tour du monde virtuel des fédérations pour marteler l’importance de la nouvelle règle sur la phase post-plaquage. Le plaqueur, un gratteur, les soutiens, tous commettent beaucoup trop de fautes dans ce secteur de jeu, avec des gestes souvent dangereux. Le manager national de la formation à la Direction technique nationale de l’Arbitrage (DTNA), Philippe Marguin (en photo), a eu droit à l’exposé de l’ancien sifflet irlandais, épaulé par Jérôme Garcès.

« Ce n’est pas une nouvelle règle qui est très claire ; c’est un renforcement de la règle et je pense que c’est une révolution sur cette phase. Ces mesures bientôt mises en application vont avoir un impact phénoménal sur la santé du joueur. » Et une révolution, ça se prépare, de préférence avec toutes les parties prenantes plutôt que chacun dans son coin. Partager les nouvelles données et l’avis de tous, tel est l’objectif de ces réunions-terrain qui se tiendront en amont de la reprise des compétitions, la plupart lors de la première quinzaine de septembre.

Unir les efforts et les réflexions

Depuis quelques années déjà, les entraîneurs des clubs devaient obligatoirement assister à ces réunions de présaison où leur étaient disséquées d’éventuelles nouvelles règles ou préconisations. Un thème spécifique était parfois abordé. Dorénavant, c’est une grande table ronde qui sera dressée pour évoquer les changements, les modifications de règle, les recommandations. Et tous les acteurs du jeu y seront conviés, comme le rappelle Philippe Marguin. « On va partager ça avec les entraîneurs, les arbitres, les joueurs. On va initier des débats, des échanges sur l’arbitrage de certaines phases avec les techniciens du jeu. Ça va apporter beaucoup plus de sécurité et permettre de mieux appréhender la règle. Il y a parfois des incompréhensions sur son interprétation. On a donc décidé de réunir tous les partenaires du jeu pour lier davantage ces familles, qui ont toutes leurs responsabilités. Autant unir nos efforts et nos réflexions. » Le manager national de la formation à la DTNA rappelle aussi que ces réunions de fin d’été, toujours obligatoires, n’ont qu’un seul objectif : « Évoluer en sécurité sur les terrains de rugby. »

 

> Lire la suite sur le site de la FFR