Interview de François Garcia, Directeur National de l’Arbitrage à la FFHANDBALL

Comment se porte l’arbitrage en cette fin de saison tourmentée ?

La saison s’est arrêté brutalement, et de fait, nos arbitres et formateurs restent sur leur fin. La saison avait bien démarré, et les arbitres de haut niveau étaient dans une bonne dynamique de performance

Justement comment les arbitres vont en ce post-confinement ?

ils vont bien. Pendant ce confinement on est resté vigilants sur leur aptitude physique et théorique. Nous leur avons transmis un mode de préparation physique adapté au confinement, en les alertant bien entendu sur les risques en cas de reprise précipitée.

Concernant la théorie nous avons bcp travaillé sur des classes virtuels de formation avec notamment des contrôles sur les règles de jeu et des situations video que nous avons repris depuis le début de saison. Nous avons mis en place des quiz vidéo qui reprenaient ces travaux, chaque lundi les arbitres devaient ainsi répondre à des travaux vidéo et avec un rappel sur les règles de jeu.

Nous avons également maintenu un niveau d’information au sein du groupe d’arbitres en les invitant tous les 15 jours à une visioconférence, ces rdv permettaient de se projeter sur les semaines et mois à venir au fil des informations connues et de leurs conséquences.

Comment va se passer la reprise ?

Pour la reprise, les arbitres qui évoluent en secteur professionnel ont une batterie de bilans médicaux à faire qu’ils doivent nous renvoyer avant le 15 juillet. (électrocardiogramme, bilan sanguin, etc…) Une attention particulière sera portée aux signes COVID. Ensuite, quand nous aurons le feu vert de la commission médicale, nous leur transmettrons un programme de préparation physique assez intense, qui va les amener au démarrage de la saison. Cette préparation de 6 à 8 semaines doit leur permettre d’être opérationnel physiquement dès la reprise du championnat féminin, qui débutera début septembre.

A partir du 15 sept, ils auront également à arbitrer des « Warm Up » qui sont en fait des matchs amicaux de préparation au démarrage de la saison masculine LNH prévue fin septembre

Nous sensibilisons également les arbitres amateurs sur les risques encourus dans le cas d’une reprise de l’activité sans précaution. Nous leur avons transmis des programmes de préparation physique adaptés. Comme chaque année, ils auront également des bilans médicaux à fournir.

Quel est l’objectif cette année pour les arbitres élites ?

Normalement durant l’été, outre les JO qui devaient avoir lieu, nous avions des Championnats du Monde et Championnat d’Europe jeunes qui devaient se tenir. Les arbitres internationaux susceptibles d’arbitrer sur ces compétitions sont désormais en stand by , nous espérons qu’ils seront à nouveaux présents sur les prochaines compétitions internationales.

 

Propos recueillis par Yann Dubourg