#2 – Frank Schneider, arbitre international de football, partage son quotidien durant le confinement

Nous avons interrogé Franck Schneider, arbitre international de Football, sur sa vie quotidienne en cette période de confinement.

Pouvez-vous nous dire où vous êtes en ce moment ?

Actuellement je suis confiné à mon domicile à coté de Strasbourg dans une maison avec jardin et à proximité des champs.

Quelle est votre routine quotidienne ?

Nous avons la chance d’avoir le préparateur physique de la Direction Technique de l’Arbitrage de la FFF qui nous a fait des programmes hebdomadaire en fonction de nos contraintes et de nos impératifs. En prévision d’une reprise de championnat, il essaye de nous préserver maintenant pour une montée en puissance en terme de préparation physique parce qu’il se peut qu’on ait à enchaîner des matchs tous les trois jours lors de la reprise.
Le programme contient à la fois du renforcement musculaire, de la prévention de blessures et une partie aérobie, soit du vélo soit du tapis soit du rameur ou pour ceux qui peuvent, de la course, en respectant les règles sanitaires, ce qui est mon cas.

Concrètement cela donne quoi ?

Alors il y’a 2 entraînements par jour, avec le matin en atelier de prévention des blessures avec un peu de course ou du renforcement musculaire avec un peu de vélo et en fin de journée un entraînement avec des étirements.

On reçoit chaque semaine un programme avec un entraînement quotidien et notre préparateur nous appelle pour faire le point, savoir si l’on se porte bien parce que s’il y a le moindre symptôme, il ne faut surtout pas s ‘entraîner.

Il nous appelle aussi pour savoir comment se passent nos entraînements et comment on le vit psychologiquement parce qu’il y a aussi cet aspect à prendre en compte parce que certains pourraient mal vivre le confinement.

On gère nos programmes avec nos moyens, et pour pouvoir le faire je me suis équipé pour faire des ateliers bien spécifiques afin de varier les entraînements pour qu’il n’y ai pas de routine. J’utilise des accessoires qui me permettent de faire des exercices différents comme par exemple des élastiques, des tapis de proprioception ou des swiss balls différents.

J’ai la chance de pouvoir courir puisque je suis collé aux champs donc j’ai un circuit à proximité qui fait une boucle de 2 km autour de chez moi, en restant dans le périmètre autorisé. Ça me permet de m’aérer aussi. En terme de logistique, je fais un jour off dans la semaine pour me ressourcer et faire autre chose mais sinon je m’entraîne tous les jours. M’entraîner me permet de m’évader, de m’oxygéner un peu le cerveau.

Avez-vous également d’autres préparations ?

La DTA nous adresse des supports pédagogiques, vidéos ou autres et des exercices techniques. Et effectivement, dans mes temps autres que la préparation athlétique je suis en train de travailler sur les aspects mentaux, relaxation, méditation. Comme j’ai plus de temps, ça me permet de développer certains aspects notamment la gestion des émotions, l’étude des comportements. Je finalise d’ailleurs en ce moment une conférence sur les arbitres.

Vous avez des relations avec les autres arbitres ?

On fait quelques ateliers entre nous où on debrief notamment des derniers matchs, ce que l’on avait pas forcément eu le temps de faire et on prépare des ateliers à venir pour pouvoir se relancer dans la saison.

Moi je suis en équipe donc en trio avec Djamel Zitouni et Bastien Courbet donc on échange pas mal notamment nos séances d’entraînement avec des photos ou des vidéos.

On a aussi une communauté WhatsApp entre arbitres où l’on échange sur nos ateliers, on essaye de diversifier nos entraînements, on fait un partage de connaissances parce que nous avons aussi des collègues qui sont très calés en préparation athlétique et qui nous partagent cela je pense notamment à Amaury Delerue.
Nous avons aussi nos petits challenges à nous, nos petites séquences marrantes, ça nous permet de faire vivre la communauté de rester en équipe parce que nous sommes aussi une équipe, la 21e équipe du championnat !

Avez-vous des conseils pour les arbitres amateurs ?

Je leur conseillerais surtout de prendre du plaisir à faire une activité physique, de pas être focus sur les matchs mais plutôt de s’oxygéner le cerveau se dégourdir les jambes en sachant que la saison risque d’être longue après.

Là il faut faire des choses plutôt ludiques, il y a des challenges qui circulent en ce moment sur Internet et qui sont très sympas à faire, inspirant pour justement avoir une activité physique mais en même temps ludique, c’est une manière de se détendre tout en gardant une bonne condition physique a minima.

Je leur conseille également de créer des petits groupes WhatsApp pour échanger avec d’autres arbitres, d’autres sportifs et pour découvrir de nouvelles façons originales de faire des exercices de renforcement musculaire, des pompes, de la prévention de blessures ou de la proprioception.

Plus ils le feront avec les différents outils que l’on a aujourd’hui à disposition, plus ça leur permettra de se challenger entre eux, de créer une émulation collective.

 

© Crédit Photo FFF

Un grand merci à Frank Schneider pour son retour, et à la Fédération Française de Football.