Clément TURPIN désigné pour l’EURO 2020 (Juin-Juillet 2021)

La Fédération Française de Football se félicite de la nomination de Clément Turpin parmi les 18 arbitres centraux de l’UEFA Euro 2020 repoussé pour cause de pandémie et qui aura lieu du 11 juin au 11 juillet 2021.

Clément Turpin (38 ans) participera à son deuxième championnat d’Europe consécutif, après celui organisé en France en 2016, rejoignant ainsi dans l’histoire de l’arbitre français Michel Vautrot (1984, 1988) et Gilles Veissière (2000, 2004). Régulièrement désigné en Ligue des Champions et dans les autres compétitions de l’UEFA, il a arbitré à la Coupe du Monde 2018 et aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

Clément Turpin sera accompagné par ses assistants Nicolas Danos et Cyril Gringore, et des assistants vidéo François Letexier, Jérôme Brisard et Benjamin Pages.

Par ailleurs, Stéphanie Frappart a été désignée comme arbitre réserviste et 4e arbitre, devenant la première femme à être sélectionnée dans le panel des arbitres d’une compétition internationale masculine.

Eric Borghini, membre du Comex de la FFF et président de la Commission Fédérale des Arbitres : 

« Je me réjouis de la nomination de Clément Turpin qui rejoint ainsi les plus grands noms de l’arbitrage français. Sa désignation témoigne de sa constance au plus haut niveau depuis plusieurs saisons. Elle est aussi une reconnaissance de notre arbitrage qui s’affirme chaque saison un peu plus à l’échelon international. Je me félicite également de la désignation de Stéphanie Frappart, qui écrit ici une nouvelle page de l’arbitrage français. La FFF a entamé il y a quelques années une réforme en profondeur de l’arbitrage, marquée du sceau de l’exigence, de la rigueur et de la professionnalisation. Elle y alloue des moyens importants. Cette politique, impulsée au quotidien par Pascal Garibian et la Direction Technique de l’Arbitrage (DTA), porte aujourd’hui ses fruits. »

Pascal Garibian, Directeur Technique de l’Arbitrage : 

« La désignation de Clément Turpin est à la fois une fierté et une satisfaction. Elle confirme sa place dans le gotha international, après ses sélections à l’Euro 2016, aux JO de Rio et à la Coupe du Monde 2018. Il écrit aujourd’hui l’histoire en devenant l’un des rares arbitres à participer à deux championnats d’Europe. Je salue également la désignation comme réserviste et 4e arbitre de Stéphanie Frappart, dont les solides prestations dans les différentes compétitions internationales ainsi qu’en Ligue 1 ont convaincu l’UEFA de lui faire confiance. Elle aussi entre ainsi dans l’histoire. J’associe à la réussite de l’arbitrage français Nicolas Danos et Cyril Gringore, les deux assistants de Clément Turpin ainsi que Jérôme Brisard, François Letexier et Benjamin Pages, les assistants vidéo, Mikael Berchebru, arbitre assistant remplaçant, qui ont été retenus également pour l’Euro. Leur présence à l’une des plus grandes compétitions internationales confirme la bonne santé de l’arbitrage français d’élite. »

© Source FFF