5 nouvelles règles de Rugby à compter du 1er Août 2021

World Rugby a annoncé des initiatives axées sur la santé dans le cadre d’une série de modifications de règles qui seront expérimentées à l’échelle mondiale dans les compétitions débutant après le 1er août 2021, reflétant l’engagement continu du rugby à réduire les blessures à tous les niveaux.

Après une période d’expérimentation mondiale d’un an, les règles jugées comme efficaces pour atteindre l’objectif d’une sécurité accrue et d’un meilleur spectacle seront présentées au Conseil pour décider de leur adoption en tant que règle lors de la réunion de mai 2022, soit une année complète avant la Coupe du Monde de Rugby 2023 en France.

Règles expérimentales axées sur la santé et approuvées pour expérimentation mondiale

50:22 : Cette règle a pour but de créer de l’espace par un choix tactique permettant aux joueurs de sortir de la ligne défensive afin d’empêcher leurs adversaires de botter en touche, réduisant ainsi l’impact de la vitesse de la ligne défensive – opérationnelle dans le Super Rugby AU.

Concrètement, l’équipe qui tape indirectement en touche depuis sa moitié de terrain dans les 22 mètres adverses, ou depuis ses 22 mètres dans la moitié de terrain adverse, aura désormais le lancer en sa faveur.

Renvoi sur la ligne de but : Cette règle expérimentale vise à réduire le nombre de mêlées, récompenser une bonne défense, encourager la contre-attaque et augmenter le temps pendant lequel le ballon est en jeu – opérationnelle dans Super Rugby AU, Super Rugby Aotearoa, Super Rugby Trans-Tasman et la Rainbow Cup. Concrètement, une équipe qui aplatit dans son en-but doit relancer le jeu par un renvoi en drop effectué de sa propre ligne d’en-but (et non plus dans ses 22 mètres). De meme, lorsque l’équipe entre dans l’en-but adverse sans aplatir ou qu’elle commet un en-avant dans cette zone, la reprise du jeu se fera par un drop tapé par l’équipe « défendante » depuis sa propre ligne d’en-but, et qui devra dépasser la ligne des 5 mètres. (ne donnant plus une mêlée pour l’équipe attaquante)

Modifications des règles relatives à la phase post-plaquage axées sur la santé et approuvées pour expérimentation mondiale

Mini-mêlées pré-liées de joueurs : Interdire la pratique des petits groupes de trois joueurs ou plus pré-liés avant de recevoir le ballon – la sanction sera un coup de pied de pénalité

Sanction pour déblayage sur les membres inférieurs : Pénaliser les joueurs qui ciblent/abaissent leur poids sur les membres inférieurs d’un gratteur – la sanction sera un coup de pied de pénalité

Renforcer la règle applicable au joueur se liant avant plaquage : Se lier au porteur du ballon avant un plaquage est autorisé mais le joueur a les mêmes responsabilités qu’un joueur arrivant en premier, c’est-à-dire qu’il doit rester sur ses appuis, entrer par la porte et ne pas tomber au sol – la sanction sera un coup de pied de pénalité

Règles expérimentales à sept

Le Groupe a approuvé une prolongation de deux ans de l’expérimentation permettant à une équipe de désigner et utiliser jusqu’à cinq remplaçants (en plus des remplacements pour couvrir les incidents HIA, sang, blessure ou jeu déloyal). Les remplacements peuvent être effectués sur une base libre. En cas de prolongation, un sixième remplaçant peut également être utilisé.

Le groupe a recommandé au Conseil que les arbitres assistants dans l’en-but ne soient plus autorisés lorsqu’un TMO est présent lors d’une compétition.

 

© Source World Rugby