Les règles du Rugby

Loi 1 L’en-avant et la passe en-avant
Loi 2 La mêlée ordonnée
Loi 3 Le maul
Loi 4 La mêlée spontanée
Loi 5 Le plaquage
Loi 6 Le hors-jeu
Loi 7 Le coup d’envoi et le coup de pied de renvoi
Loi 8 Le coup de pied de pénalité
Loi 9 Le coup de pied franc
Loi 10 L’essai et le touché en but
Loi 11 L’alignement
Loi 12 Le jeu déloyal
Loi 13 Les juges de touche
Loi 14 Le jeu à XV et à XII

 

Loi 1 L’en-avant et la passe en-avant

Quand y a-t-il en-avant ou passe en-avant ?

IL Y A EN-AVANT :

    • Lorsqu’un joueur perd la possession du ballon qui poursuit sa course vers la ligne de ballon mort adverse, ou
    • Lorsqu’un joueur propulse le ballon du bras ou de la main, ou lorsque le ballon touche le bras ou la main, et poursuit sa course vers la ligne de ballon mort adverse et touche le sol ou un autre joueur avant que le joueur d’origine puisse l’attraper.

IL Y A PASSE EN-AVANT lorsqu’un joueur lance ou passe le ballon en-avant, c’est-à-dire vers la ligne de ballon mort adverse.

    • Si l’en-avant ou la passe en avant est intentionnel, l’arbitre accordera un coup de pied de pénalité à l’endroit de la faute. Un essai de pénalité peut être accordé.
    • Si l’en-avant ou la passe en-avant est involontaire, une mêlée sera accordée au point de faute.

 

Loi 2 La mêlée ordonnée

Comment les deux équipes doivent-elles entrer en contact lors de la formation d’une mêlée ordonnée ?

Avant d’entrer en contact, chaque joueur de 1ère ligne doit se tenir à moins d’une longueur de bras l’un de l’autre, dans une position accroupie, la tête et les épaules pas plus basses que les hanches. Pour la sécurité des joueurs, chaque 1ère ligne doit respecter les commandements de l’arbitre. Pour les matches professionnels, les commandements sont « flexion »,« liez », « jeu ».
Pour les matches amateurs et la catégorie moins de 15 ans, les commandements sont « flexion » – « placement » – « stop » – « prêt ».

Sanction : Coup de pied franc à l’endroit de la faute. Il y a « jeu dangereux » si une 1ère ligne se forme « en bélier » à quelques distances de ses adversaires et se précipite sur eux.

Comment s’effectue l’introduction du ballon dans une mêlée ordonnée ?

Le joueur introduisant le ballon doit :

    • Se tenir à un mètre de la marque, sur la ligne médiane, en tenant le ballonà deux mains, à mi-hauteur entre les genoux et les chevilles.
    •  Introduire le ballon sans retard, dès que les premières lignes sont au contact (nota).
    • Introduire le ballon droit le long de la ligne médiane, de telle sorte qu’il touche immédiatement le sol au-delà du pilier le plus proche.

NOTA : d’un seul mouvement vers l’avant, sans feinte.

 

Loi 3 Le maul

 Qu’est-ce qu’un maul ?

Il y a maul lorsqu’un joueur porteur du ballon est saisi par un ou plusieurs adversaires et qu’un ou plusieurs des coéquipiers du porteur du ballon se lient à ce dernier. Un maul implique au moins 3 joueurs, tous sur leurs pieds : le porteur du ballon et un joueur de chaque équipe. Le maul ne peut avoir lieu que dans le champ de jeu.

 

Loi 4 La mêlée spontanée

Que se passe-t-il au sein d’une mêlée spontanée ?

Une mêlée spontanée, qui ne peut avoir lieu que dans le champ de jeu, est une phase dans laquelle un ou plusieurs joueurs de chaque équipe sur leurs pieds, physiquement au contact, entourent le ballon au sol. Elle met fin à une situation de jeu courant. Pour les matches de la catégorie moins de 15 ans, l’engagement dans la mêlée spontanée ruck doit se faire en se liant, et au-dessus du ballon sur le pas qui suit.

 

Loi 5 Le plaquage

Que doit faire un joueur plaqué (joueur mis au sol) ?

Un joueur plaqué doit IMMÉDIATEMENT :

    • Passer le ballon OU lâcher le ballon
      ET
    • Se relever OU s’éloigner du ballon.

 Que doit faire un joueur qui va au sol pour récupérer un ballon, ou qui est au sol avec le ballon en sa possession, mais sans avoir été plaqué ?

Un joueur qui va au sol pour récupérer un ballon, ou qui est au sol avec le ballon en sa possession, mais sans être plaqué, doit IMMÉDIATEMENT :

    • Se relever avec le ballon en sa possession OU passer le ballon OU lâcher le ballon
      ET
    • Se relever OU s’éloigner du ballon. NOTA : dans la phase qui suit un plaquage, tout autre joueur doit être debout sur ses pieds quand il joue le ballon.

Pour les matches de la catégorie moins de 15 ans, le plaquage doit être fait avec les 2 bras et au niveau de la ceinture, et le plaquage à l’épaule, la « cuillère », la prise au col sont interdits.

 

Loi 6 Le hors-jeu

Dans quelles situations un joueur peut-il être hors-jeu ?

Il y a quatre cas de hors-jeu, chacun étant défi ni et réglementé de façon différente :

    • Lors d’une mêlée ordonnée,
    • Lors d’une mêlée spontanée ou d’un maul,
    • Lors d’un alignement,
    • Dans le jeu courant.

Dans les trois premiers cas, le joueur hors-jeu est passible d’une sanction du seul fait de sa position. Dans le jeu courant, il ne devient pénalisable que s’il ne respecte pas certaines obligations.

NOTA : on peut être hors-jeu dans l’en but.

Où se trouve la ligne de hors-jeu lors d’une mêlée ordonnée, d’une mêlée spontanée ou d’un maul ?

Il y a deux lignes de hors-jeu, parallèles aux lignes de but, une par équipe. Chaque ligne de hors-jeu passe par le pied le plus en arrière du dernier joueur participant à la mêlée ordonnée, à la mêlée spontanée ou au maul.

 

Loi 7 Le coup d’envoi et le coup de pied de renvoi

Qu’est-ce qu’un coup d’envoi et un coup de pied de renvoi ?

Le coup d’envoi est un coup de pied tombé, botté au centre de la ligne médiane par l’équipe à qui il revient de commencer le match, et par l’équipe adverse à la reprise de la 2e mi-temps. Le coup de pied de renvoi est un coup de pied tombé, botté au centre de la ligne médiane par l’équipe opposée à celle qui vient de marquer ou est un coup de pied tombé, botté en arrière de la ligne des 22 mètres après un touché en-but.

 

Loi 8 Le coup de pied de pénalité

Quand accorde-t-on un coup de pied de pénalité ?

Un coup de pied de pénalité est un coup de pied accordé à l’équipe non fautive à la suite de certaines fautes de l’équipe adverse. Il peut être botté par n’importe quel joueur, sous la forme d’un coup de pied tombé, d’un coup de pied de volée ou d’un coup de pied placé.

NOTA : pour botter en touche, le botteur ne peut le faire que par un coup de pied tombé ou un coup de pied de volée. Une équipe qui vient de bénéficier d’un coup de pied de pénalité peut choisir une mêlée ordonnée en lieu et place. Elle bénéficiera de l’introduction.

 

Loi 9 Le coup de pied franc

Qu’est-ce qu’un coup de pied franc ?

Un coup de pied franc est un coup de pied :

    • Accordé au joueur qui a fait un arrêt de volée (seul ce joueur pourra botter le coup de pied),
      OU
    • Accordé à l’équipe non fautive à la suite de certaines fautes de l’équipe adverse (le ballon peut être botté par n’importe quel joueur).

NOTA : une équipe qui vient de bénéficier d’un coup de pied franc peut choisir une mêlée ordonnée en lieu et place. Elle bénéficiera de l’introduction. Une équipe ne peut pas scorer à la suite d’un coup de pied franc.

 

Loi 10 L’essai et le touché en but

Qu’est-ce qu’un essai et un touché en-but ?

Il y a essai lorsqu’un joueur fait le premier un touché à terre dans l’en-but adverse. Il y a touché en but lorsqu’un joueur fait le premier un touché à terre dans son propre en-but. Le touché à terre peut être fait de deux façons :

    • Lorsqu’un joueur tient le ballon dans sa main ou ses mains, ou dans son bras ou ses bras, et le met en contact avec le sol dans l’en-but.
    • Lorsque le ballon est au sol dans l’en-but et que le joueur exerce sur celui-ci une pression de haut en bas, de la ou des mains, du ou des bras, ou de la partie avant du corps comprise entre la taille et le cou.

Nota : le fait de ramasser le ballon au sol ne constitue pas un touché à terre.

 

Loi 11 L’alignement

Y a-t-il touche ou touche de but ?

Le ballon est en « touche » quand :

    • N’étant pas porté par un joueur, il touche la ligne de touche ou quelqu’un ou quelque chose sur la ligne de touche ou au-delà,
    • Le porteur du ballon (ou le ballon) touche la ligne de touche ou le sol au-delà de la ligne de touche.

Lorsque le ballon est sorti en touche, à quel endroit se fait la remise en jeu ?

  • À l’exception d’un coup de pied de pénalité, lorsqu’un joueur situé à l’extérieur de ses 22 mètres botte directement en touche, la remise en jeu aura lieu en face de l’endroit où le ballon a été botté (ou à l’endroit où il est sorti en touche si ce point est plus proche de la ligne de but de ce joueur).
  • Lorsqu’un joueur défendant situé à l’extérieur de ses 22 mètres, envoie le ballon dans ses 22 mètres, sans qu’un plaquage, un ruck ou un maul s’ensuive, puis botte directement en touche, la remise en jeu aura lieu en face de l’endroit où le ballon a été botté.
  • Lorsqu’un joueur défendant capte le ballon provenant de l’adversaire à l’intérieur de ses propres 22 mètres ou dans son en-but et puis botte directement en touche, la remise en jeu aura lieu en face de l’endroit où le ballon est sorti en touche.
  •  Lorsqu’un joueur, en un point quelconque de l’aire de jeu, botte indirectement en touche, la remise en jeu s’effectuera en face de l’endroit où le ballon est sorti en touche.
  • Dans le cas d’une remise en jeu rapide, la remise en jeu se fera de n’importe où entre l’endroit où le ballon est sorti en touche et la ligne de but de l’équipe qui effectue le lancer rapide.

Pour les matches de la catégorie moins de 15 ans, l’aide au sauteur est interdite.

 

Loi 12 Le jeu déloyal

Comment pénaliser une charge à retardement ou une obstruction volontaire sur un adversaire qui vient de botter le ballon ?

L’équipe non fautive a le choix entre un coup de pied de pénalité à l’endroit de la faute ou un coup de pied de pénalité au point de chute du ballon ou à l’endroit où le ballon a ensuite été joué.

 

Loi 13 Les juges de touche

Quel est le rôle des juges de touche ?

  • Lorsque le ballon, ou le joueur qui le porte, est allé en touche, le juge de touche doit lever son drapeau. Le juge de touche doit se tenir à l’endroit de la remise en jeu et indiquer l’équipe qui en bénéficie.
    Lorsque le ballon est remis en jeu, le juge de touche doit abaisser son drapeau.
  • Il doit maintenir le drapeau levé dans 3 cas seulement :
    1. Lorsque le joueur qui effectue la remise en jeu met une partie quelconque de l’un de ses pieds sur le champ de jeu,
    2. Lorsque l’équipe qui n’était pas autorisée à effectuer la remise en jeu l’a effectuée,
    3. Lorsque, au moment d’une remise en jeu rapide, le ballon qui est allé en touche est remplacé par un autre ou, après être allé en touche, a été touché par une personne autre que le joueur ayant effectué la remise en jeu.
  • Lors d’un coup de pied de transformation ou d’un coup de pied de pénalité en but, les juges de touche doivent assister l’arbitre en indiquant le résultat du coup de pied. Un juge de touche se tient au pied ou en arrière de chaque poteau de but. Si le ballon passe au-dessus de la barre transversale et entre les poteaux, le juge de touche lèvera son drapeau pour indiquer un but.
  • Un juge de touche (officiel uniquement) signale un acte de jeu déloyal ou une incorrection en maintenant son drapeau à l’horizontale, pointé à l’intérieur du champ de jeu, perpendiculairement à la ligne de touche.

 

Loi 14 Le jeu à XV et à XII

Quelle est la durée d’un match ?

JEU À XV

JEU À XII


Tweeter