Rendez-vous le 9 avril Mr Ibrahimovic !

visuelARDOISE

Malgré ces excuses, Zlatan Ibrahimovic risquait d’être sanctionné par la commission de discipline de la LFP aujourd’hui même, suite à ses propos envers les arbitres lors du Match Bordeaux-PSG.

La décision vient de tomber :

La Commission, saisie par le rapport complémentaire des officiels, convoque le joueur Zlatan Ibrahimovic (Paris Saint-Germain) suite à son comportement à l’issue du match, pour sa séance du jeudi 9 avril 2015 dans le respect des dispositions des règlements disciplinaires et du Code du Sport imposant 15 jours de délai minimum.

En effet, le règlement et plus précisément l’article 407 stipule que : « La commission est compétente pour statuer sur les faits commis, en dehors du cadre d’un match, mais en relation avec celui-ci, portant atteinte à un officiel et, de manière plus générale, lorsque des atteintes graves sont portées aux individus et aux biens ». La commission peut également : « évaluer le degré de responsabilité des clubs pour tout incident survenu ou toute infraction aux règlements constatée et rapportée par un officiel (…) dans l’enceinte des stades avant, pendant et après les rencontres et de prononcer les sanctions éventuelles ».

 

Ainsi, d’un point de vue légal, bien que ses propos soient lâchés en dehors du terrain, cela n’épargne pas pour autant un risque de sanctions au géant Suédois.

D’ailleurs, ce n’est pas la première fois que la LFP étudie un incident qui s’est déroulé dans les couloirs d’un stade : rappelons-nous du cas Mr Léonardo, alors directeur sportif du PSG, qui avait bousculé l’arbitre en 2013 ou encore Mr Brandao qui avait frappé à coup de tête Thiago Motta en 2014.

Une chose est certaine : même si les faits se passent en dehors du terrain, il  sont sanctionnables.

Concernant le carton rouge lors du match Chelsea-PSG, Mr Ibrahimovic a écopé d’une sanction d’un match de suspension, alors que Serge Aurier a quand à lui eu 3 match pour insultes à l’arbitre.

 

Affaire à suivre…

 

Source LFP.fr