Rencontre avec Mehtap Kurt

MehtapKurt3

 

 

L’histoire de Mehtap Kurt avec le Basketball a débuté lorsqu’elle avait 9 ans et qu’elle commençait à jouer. Elle n’arrive à l’arbitrage qu’à l’âge de 16-17 lorsqu’elle croise dans son club Patrick Rezaire, arbitre au niveau National, qui lui propose de venir découvrir l’arbitrage. C’est donc tout d’abord grâce à cette personne qu’elle prend goût à l’arbitrage et qu’elle foule les terrains de Basketball en tant qu’arbitre depuis 8 ans maintenant. Tout au long de son parcours ce sont ce genre de rencontres exceptionnelles, par exemple en stage de formation avec des arbitres de Pro A, qui lui donnent l’envie de continuer l’arbitrage et d’aller plus haut.

 

« Au début tout n’était pas facile, il a fallut apprendre les nombreuses règles et les appliquer à bon escient. Il faut ensuite gagner en autorité et apprendre à ne pas se laisser influencer par les coachs qui, plus le niveau grimpe, sont plus virulents et connaissent mieux les règles ».

 

A son niveau, Régional R1 (niveau régional le plus élevé), elle officie le plus souvent pour des rencontres masculines et nous confie que :

 

« Les matchs masculins demandent certainement plus de concentration car le jeu et le rythme sont très élevés. Sur le terrain il faut apprendre à se faire respecter et avoir beaucoup d’autorité sinon on se fait vite déborder. Il faut aussi savoir que sur le terrain on n’est pas seul et qu’il y a toujours notre collègue arbitre qui est là pour nous aider, nous sommes une équipe ! Sans oublier la table de marque. »

 

En termes d’arbitrage un de ses meilleurs souvenirs est d’avoir participé au stage d’arbitrage « Clinic Feminin », dirigé par Nicolas Kwiatkowski, Président de la Commission Régionale des Arbitres, Marqueurs, Chronométreur en Lorraine. Lors de cet événement Mehtap avait notamment pu rencontrer Chantal Julien, arbitre Internationale de Basketball qui a officié pour deux finales olympiques. Et fait encore plus marquant et intéressant pour elle, les arbitres stagiaires avaient pu suivre une rencontre de Pro A et faire le débrief du match le lendemain avec des arbitres professionnels.

 

Aujourd’hui, elle souhaite continuer l’arbitrage et s’investit au niveau de sa Ligue en tant que formatrice. En effet, elle a intégré depuis quelque temps la Commission Régionale des Officiels en tant que formatrice (formatrice labélisée par la Fédération Française de BasketBall). Les formations prennent deux formes et s’effectuent lors de stage pour débutants mais également lors de stage de formation continue pour ceux qui arbitrent déjà.

 

« J’aime véhiculer les valeurs que j’ai appris grâce à l’arbitrage. Pour moi c’est une grande famille qui m’a réellement aidé à trouver un équilibre dans ma vie. »


Tweeter