Le président de L’UEFA, Aleksander Ceferin, freine l’installation de la vidéo dans l’arbitrage

Comme son prédécesseur, Michel Platini, le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, n’a pas caché sa réserve sur l’installation de l’assistance vidéo aux arbitres, à Bratislava, lors du 42e congrès de la confédération européenne.

Il vient notamment de refuser d’installer l’assistance vidéo en Ligue des Champions la saison prochaine, même si L’IFAB, l’organisme en charge des lois du jeu, l’adopte en fin de semaine.

Aleksander Ceferin précise néanmoins qu’il ne s’oppose pas à son utilisation, mais bien qu’il souhaite des expérimentations supplémentaires pour ne pas que l’assistance vidéo puisse être un nouveau débat dans les matchs.

Pour mémoire, l’utilisation de l’assistance vidéo ne peut avoir lieu que dans 3 cas :

  • Après un but marqué sur une situation de penalty,
  • Pour un carton rouge direct
  • Pour corriger une erreur d’identité d’un joueur sanctionné.

L’utilisation de l’assistance vidéo sera testée lors de la prochaine Coupe du Monde en Russie et pourra être décisive dans les futures décisions d’Aleksander Ceferin.